ANJUERE_ECOLE_CENTRE_SAINT_EXUPERY_02

AS ART ET CONSTRUCTION SARL

Constructeur de maisons individuelles, rénovation de l'habitat et projets professionnels à Clamart.   Avis : Duong Chi Dung,- Ambassadeur du Vietnam en France Pour ce projet de réaménagement du siège de l'Ambassade du Vietnam en France, nous avons pu sentir le dévouement et le sens des responsabilités du groupe dirigé par l'architecte Patrick Anjuère. Les suggestions, initiatives et décisions de monsieur Anjuère durant la direction du chantier ont permis de rendre l'espace à la fois plus beau et plus fonctionnel. Jean-Michel Catherin / Directeur de la société Testoon SAS J'ai compris la valeur ajoutée de l'architecte constructeur (Architecteur). Il gérait simultanément jusqu'à huit entreprises et prenait des décisions rapidement. Nous avons maintenant un outil extrêmement intéressant pour assurer la promotion de notre entreprise et accueillir nos clients. Gérant : Patrick ANJUER
Label RGE

Formulaire de contact

Coordonnées de l'agence

Site internet http://www.anjuere.fr/

Tél 01.46.42.41.65

Mail patrick@anjuere.fr

Adresses3, Rue Louis Dupont , 92140, CLAMART

CENTRE SAINT EXUPERY
Département 78

Le projet du client :

D’un ancien Club house utilisé en centre élémentaire de loisir (CEL) , la Mairie voulut se doter d’un nouveau Complexe regroupant des activités surtout axées sur la jeunesse.
Le Bâtiment existant délabré avait subi des tassements importants de ses fondations.
Il nécessitait d’être soit démoli, soit rénové ou plus !
Un rapport de sondage de sol bâclé et incitatif à des dépenses exorbitantes avait conclu à refaire l’ensemble des reprises des fondations par des micropieux.
La conséquence financière aurait du conduire la mairie à l’abandon du projet et la destruction du bâtiment.

Toutefois les besoins exprimés étaient de créer une crèche , une halte garderie , réaménager le CEL, une salle de réunion, puis en plus de réaliser une Bibliothèque, et documentation multimédia, une salle de lecture, et des bureaux.

Réponse architecturale :

Tout commença par remettre en cause l’étude de sol et ses conclusions hâtives.

En effet, nous avons demandé une vraie étude de sol qui ne se résumait pas à seulement deux sondages, mais à une dizaine, et surtout à une investigation en pied des fondations pour en connaître la nature, celle-ci n’avait jamais été réalisée .
C’est ainsi que nous avons pu préconiser de pouvoir réutiliser les murs et le plancher du bâtiment existant pour une économie de plus de 1.5 Millions d’euros.
Nous avons pu alors proposer de surélever le bâtiment d’un niveau, tout en restant dans l’enveloppe financière du projet qui aboutit à près de 2000 de planchers.

Le renforcement des fondations a été optimisé par un radier avec empochements se substituant à des fondations sous-dimensionnées en épaisseur ( 16cm pour 1.4m de large).

La surélévation fut traitée en ossature bois pour en réduire les contraintes de charge, et en plus contribuer à créer du bardage en façade avec isolation par l’extérieur, ce qui permit de dissimuler la maçonnerie existante lézardée et de ravalements disparates.

Toutes les fonctionnalités ont été apportées : ascenseur, grand escalier d’apparat, terrasse avec vue sur la seine permettant d’accueillir un service coktail avec un livre à la main.

Le parti architectural voulait être la jeunesse, la nature, et la rigueur. Y contribuent : le bois omniprésent, des décompositions variées de terrasses, de balcons , d’auvents, et le hall central d’accueil qui s’érige en repère.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someone

Leurs projets