BREST bridge-539668_1920

BREST

Ville Gallo romaine du IIIème au Vème Siecle,. A fil du temps, son château accueillit respectivement la princesse Azénor, fille du prince de Léon enfermée contre son grès, Mélard pour échapper aux poursuites de son oncle paternel Rivodn, après le meurtre de son frère, Arthur de Bretagne caché par les vicomtes de Léon, Guiomarc’h et Hervé, Charles de Blois y est emprisonné en 1347. La ville de Brest avait été occupée par les Anglais pendant presque toute la seconde moitié du XIVème siècle. La reconstruction de Brest débute vers 1400, sous Jean V, par un donjon avec tour-résidence. En 1532, la Bretagne est réunie à la France et Brest devient définitivement française.

Idéalement placée dans une magnifique baie sur un promontoire rocheux la ville de Brest devient à partir du XVIème siècle, une citadelle à vocation purement militaire : avec le concours de Philibert De Pietro Fredance et Vauban. Ce ne sera qu’au XVIIème siècle, sous l’impulsion de Richelieu et Colbert que sera implanté un arsenal de marine (à Penfeld).

Pendant les combats de la Libération et le siège de Brest en 1944, tout l’intra-muros est rasé, le reste de l’agglomération est endommagé. Lors sa reconstruction, des quartiers neufs vont surgir: le Bouguen (1947), le Bergot (1949), Kérinou (1951), le Landais (1956), Saint-Jean (1957), le centre du culte du Polygone, détaché de Saint-Pierre-Quilbignon en 1956, celui de Saint-Paul en Saint-Martin (1957) et celui du Guelmeur en Saint-Marc.

Brest est aussi connue pour son excellent spot de voile et ses conditions idéales.

#brestarchitecte

#brestmaison

#Brestconstructeur

#Brestrenovation

#Brestentreprise

Les SARs